Charte de conformité
déontologique applicable
aux sites web professionnels
des médecins


Prendre RDV
rajeunissement du regard par votre chirurgien esthétique

Rajeunissement du regard

Le regard est la première zone que l'on observe en découvrant une personne. Il reflète sa personnalité et donne toute son expression au visage.

La zone du contour de l’œil et des paupières est particulièrement fragile. La peau est très fine, richement vascularisée et pauvre en collagène, ce qui favorise l’apparition rapide des signes du vieillissement. Avec le temps, le regard paraît plus fatigué, vieilli, voire triste.

La médecine esthétique propose des traitements de rajeunissement du regard sur mesure : injections de toxine botulique, d’acide hyaluronique, mésolift, peelings et lasers afin que le résulat soit le plus naturel possible.

Cernes :

Cerne creux : secondaire à la fonte du tissu graisseux sous-cutané et à la finesse de la peau, le cerne creux est une zone déprimée et sombre située sous l'œil. Il se corrige par des injections locales d’acide hyaluronique. Des peelings et des séances de mésolift peuvent également être envisagés.

Cernes pigmentaires : Fréquemment présent chez les sujets à peau mate, ces cernes sont dus à une forte concentration de mélanine dans la peau des paupières.

Les peelings  doux permettent, en plusieurs séances, un éclaircissement  progressif de la pigmentation mais également d’estomper les ridules péri-oculaires.

 

Rides :

    • les rides de la patte d'oie : au coin externe de l'œil, elles donnent l’aspect d’un « plissé soleil ».
    • les rides de la glabelle ou rides du lion : entre les 2 sourcils. Elles durcissent le regard, donnent l’impression d’être soucieux, fâché ou stressé.
    • les rides sous l'œil, au niveau de la paupière inférieure. Elles accentuent l’air "fatigué".

Ces rides peuvent être effacées par des injections de toxine botulique qui vont bloquer la contraction des muscles en sont responsables.

On pourra également les estomper en pratiquant des injections d’acide hyaluronique. Des peelings et des séances de mésolift peuvent également être envisagés.

Paupières tombantes - Chute de la queue du sourcil :

souvent associé à un air triste, le relâchement cutané de la queue du sourcil peut facilement être corrigé, à un stade débutant, par une injection de toxine botulique. L’injection profonde d’acide hyaluronique pour redessiner l’arcade sourcilière permet également d’ouvrir le regard.

Pertes de volume :

La vallée des larmes : La vallée des larmes se situe entre les pommettes et le nez, en dessous des cernes.

C’est une zone qui se creuse rapidement avec l’âge et donne au visage un air triste et fatigué. Le traitement de cette zone se fait par injections de produits de comblement tel que l’acide hyaluronique. Le visage semble dès lors plus reposé, rajeuni.

L’injection de la vallée des larmes, souvent associé au traitement des pommettes, redonne de la rondeur au visage, et, par effet « liftant », adoucit les sillons naso-géniens.

 

Tempes creuses : sièges d’une fonte graisseuse importante et précoce, les tempes deviennent les premiers témoins de la squelettisation du visage. Le visage prend un aspect plus dur, plus sévère. La queue du sourcil s’affaisse.

Le comblement des tempes creuses donne lieu à un rajeunissement subtil du regard et permet de rétablir une belle harmonie des contours du visage.